PROJET ÉDUCATIF

« Dans leurs établissements, les Sœurs Marcellines adopteront un style de vie de famille, partageant en tout la vie des élèves, afin de mieux former leur cœur à la simplicité, au travail, à la charité. » Mgr Luigi Biraghi, fondateur des Marcellines.

Les principes fondamentaux de notre projet éducatif sont :

Nos jeunes laissent
leur trace dans l’Histoire.

 Nos jeunes portent un regard confiant
envers la société.

  • Promouvoir les valeurs chrétiennes en développant l’engagement social.
  • Rendre l’élève responsable de ses propres actions et des conséquences qui en découlent.
  • Stimuler la créativité en vue du bien commun.
  • Savoir utiliser à bon escient les nouvelles technologies.
  • Promouvoir et s’entendre sur des valeurs communes  pour vivre ensemble.
  • Contribuer fièrement à l’édification de la société multiethnique canadienne.
  • Aimer le temps présent.
  • Encourager nos élèves à prendre leur juste place dans la société.
  • Oser faire la différence.
  • Favoriser le dialogue en accueillant les diversités culturelles et religieuses.
  • Aiguiser la conscience chrétienne des élèves face aux nouveaux enjeux de la société.

Nos jeunes déploient leur intelligence
au service de la collectivité.

Nos jeunes s’épanouissent
à leur plein potentiel

  • Développer l’esprit critique.
  • Ouvrir l’esprit.
  • Stimuler la curiosité.
  • Favoriser l’échange constructif des idées.
  • Accepter le défi des nouvelles perspectives.
  • Apprendre à reconnaître et accepter son propre vécu et savoir identifier ses émotions.
  • Trouver une méthode de travail personnelle efficace.
  • Encourager un mode de vie sain et actif.
  • Savoir identifier ses émotions et apprendre à les gérer.
  • Savoir reconnaître ses forces et ses faiblesses.
  • Apprendre à reconnaître et accepter son propre vécu.
  • Chercher et accepter l’aide des autres.
  • Encourager un dialogue franc, constructif et égalitaire entre hommes et femmes.
  • Éveiller au sens de la maternité et de la paternité comme fondement de la famille.
  • Favoriser et respecter l’éveil et le cheminement spirituel.

Nos jeunes deviennent des agents
de changement dans la société

Nos jeunes apprivoisent le silence
pour grandir en humanité

  • Savoir d’où l’on vient pour savoir où l’on va.
  • Reconnaître toute forme d’injustice et la combattre.
  • S’impliquer activement dans la communauté.
  • Faire des choix de société éclairés.
  • Encourager l’entraide et la générosité à l’image de la société canadienne.
  • Transmettre le goût du silence pour renouer avec notre intériorité.
  • Cultiver son jardin intérieur.
  • Adopter l’écoute bienveillante.
  • Savourer le temps présent.
  • Célébrer la vie avec gratitude.
  • Se laisser guider et provoquer par les paroles de l’Évangile.
  • Ne pas céder à la tyrannie de la vitesse.

Nos jeunes soignent
leurs relations

Nos jeunes s’ouvrent à la dimension
spirituelle de l’être humain

  • Faire preuve de politesse et de courtoisie.
  • Être simple et sincère.
  • Cultiver la joie et la bonne humeur.
  • Éviter les plaintes inutiles.
  • Nourrir une saine estime de soi.
  • Reconnaître la valeur de l’autre.
  • Créer une ambiance propice au dialogue.
  • Collaborer étroitement.
  • Savoir affronter et gérer les conflits.
  • Témoigner une attitude amicale authentique.
  • Reconnaître l’importance de la spiritualité comme facteur d’équilibre.
  • Nourrir notre foi à la source de la Parole de Dieu.
  • Vivre les valeurs évangéliques.
  • Rayonner l’amour de Dieu.
  • Cultiver un sens à sa vie.
  • Développer le sens de la reconnaissance.
  • Transformer les épreuves de la vie en occasion de croissance.
  • Apprendre à connaître l’autre dans sa diversité spirituelle pour éradiquer les préjugés.
  • Développer le dialogue interreligieux.

TÉMOIGNAGES

La Marcelline telle qu’elle se voit au terme de sa formation

La Marcelline accomplie est une jeune femme épanouie, curieuse intellectuellement et ouverte d’esprit dont le leadership se nourrit de valeurs humaines et spirituelles profondes; par ailleurs, son solide bagage culturel lui permet de jeter un regard critique sur la réalité qui l’entoure.

Au cours de son adolescence, elle a développé une confiance en soi qui fait d’elle aujourd’hui une femme fière et indépendante.

Les exigences du Collège lui ayant permis de développer un fort sens de l’organisation et une excellente méthode de travail, elle se distingue par son souci du travail bien fait et son professionnalisme reconnu tant par les institutions d’enseignement supérieur que par les futurs employeurs. Cette travailleuse acharnée est responsable et déterminée. Sa persévérance lui permet de se dépasser, peu importe les situations, et de rester debout dans les moments difficiles.
La Marcelline a un cœur ouvert sur le monde et ne craint pas de s’engager courageusement là où les droits humains ne sont pas respectés et où l’injustice règne encore. L’esprit de famille vécu au Collège lui a permis de toucher du doigt la valeur de l’amitié, de l‘empathie, de l’écoute, du partage, du souci du prochain, de l’entraide, de l’amour et de la générosité, valeurs qui l’habitent et la poussent inévitablement au service des autres.

Une Marcelline accomplie sera toujours la femme que le Collège a formée et transformée. « Marcelline un jour, Marcelline toujours »…

Aujourd’hui, Laurie peut enfin constater la différence entre elle et plusieurs autres élèves qui ont fréquenté différentes écoles. Tout ce qu’elle a acquis au Collège Ste-Marcelline lui permet de mieux s’adapter à cette nouvelle vie scolaire et je tenais à vous en remercier.

De plus, Laurie a travaillé cet été à mon bureau comme agente de bureau et aide au secrétariat et les commentaires de ses 2 superviseures ont été unanimes: elle est sérieuse, organisée et produit une qualité de travail exemplaire. D’ailleurs, elle a eu la confirmation pour un emploi d’été en 2015. Elle était bien contente.

Encore une fois, merci pour tout ce que vous transmettez à nos jeunes filles en devenir. Nous avons toujours dit à nos filles que l’éducation qu’elles ont reçue les suivra toute leur vie.

Un grand merci à tout le personnel du Collège Sainte-Marcelline du secondaire 1 au secondaire 5. Laurie fréquente maintenant le Collège Bois-de-Boulogne en sciences naturelles. La transition du Collège vers le cégep s’est bien déroulée. Elle s’adapte très bien et nous en sommes très heureux. Laurie continue d’être sérieuse dans ses études malgré mon inquiétude face à la nouveauté de garçons dans ses cours, ce qui aurait pu être déconcentrant. Mais non, pendant les cours, ma grande fille garde le cap sur l’objectif qu’elle s’est fixé: sa réussite scolaire.

Nathalie Pageot

mère d’une ancienne élève

J’aimerais en profiter pour vous féliciter de votre projet d’éducation, que ce soit au Bénin ou ici, ce qui nous touche plus particulièrement. Mes filles fréquentent votre milieu depuis maintenant trois mois et je suis encore surpris en fin de journée de constater l’épanouissement et le bonheur sur le visage de Lily Rose et Flavie et celui des autres enfants à la sortie de leur journée d’école. Ça représente pour moi un des plus beaux cadeaux que la vie puisse m’apporter. Elles ont toutes le sourire aux lèvres, malgré le travail qu‘elles ont dû accomplir et celui qu’elles auront aussi en soirée. Je ne sais par quel miracle vous leur faites aimer l’école, le travail et les devoirs, mais mes filles sont heureuses tous les matins de quitter la maison pour aller apprendre et ceci me rend tellement heureux et me réconcilie quelque peu avec l’éducation moderne!

Encore merci d’avoir croisé notre route!

M. et Mme Archambault

parents d’une élève de 6e année et d’une de 2e sec.

Mes 5 enfants y sont passés, la dernière étant encore en 6e année, ils ont tous bénéficié d'une excellente éducation pour faciliter leur passage à la vie adulte. La plus vieille y est revenue enseigner au primaire. La transmission des valeurs est un gage de réussite!

Sylvain Gagnon

père d’anciennes élèves et d’une de 6e année

Je suis vraiment fière de l’enseignement donné, de la collaboration avec les élèves, de l’encadrement. C’est un Collège que je réfère à tous les parents qui veulent que leurs enfants réussissent dans la vie.

Merci encore, le collège Sainte-Marcelline est dans notre cœur.

Maria Zehani

sœur et tutrice d’une élève de 4e secondaire

C'est sur la base de la réputation de l'école que nous avons inscrit notre fille à partir de la maternelle. Nous ne regrettons rien. Maintenant en 3e année, elle adore aller à l'école et ses progrès sont remarquables. De plus, la qualité des services et des infrastructures sont hors du commun. En tant que parents, nous sommes rassurés d'avoir notre enfant dans une institution d'un tel calibre.

Yves Martin

père d’une élève de 4e année

Nous avons choisi le Collège Ste-Marcelline pour notre fille, car nous avions eu de très bons commentaires concernant les méthodes d'enseignement et l'excellence des enseignants. Le Collège a la réputation d'être exigeant envers ses étudiantes mais, avec l'effort et la détermination, notre fille a obtenu d'excellents résultats. Nous sommes très heureux d'avoir choisi ce collège pour notre fille et nous le recommanderions à tous ceux qui désirent avoir une institution d'enseignement à la hauteur de leurs attentes. De plus, ce collège est situé sur un site enchanteur où il fait bon vivre ses années de scolarité. Il ne faut pas oublier les merveilleux voyages qui ont lieu tout au cours du secondaire et qui font que les filles se connaissent davantage et améliorent leur culture. Le Collège Ste-Marcelline est un choix parfait pour ceux qui veulent que leur fille réussisse et s'épanouisse.

Murielle Cusson

mère d’une élève de 4e secondaire

Je suis fière que mes filles puissent faire partie de cette famille. Comme mère de 2 filles dont l'une est au primaire et l'autre au secondaire, je suis tellement satisfaite d'avoir choisi le collège Sainte-Marcelline. Le collège leur offre un milieu familial et stimulant où elles reçoivent un enseignement de qualité à la fois chaleureux, professionnel et empreint d'un esprit pédagogique religieux solide.
Tout cela a aidé mes filles à avoir davantage confiance en elles, à bâtir leur personnalité dans un climat très respectueux et adapté à leurs besoins.

Le collège Sainte-Marcelline offre à ses élèves la chance d'évoluer dans un environnement où la solidarité, l'engagement social et la pédagogie de l'effort constituent des valeurs essentielles.

Nayla Cabbabé

mère d’une élève de 6e année et d’une de 2e secondaire

Comme parents, l'enseignement au Collège Sainte-Marcelline représente, pour nous, une forme d'extension de l'éducation que nous offrons à nos enfants. Bien sûr, la qualité de l'enseignement est remarquable et les attentes envers les étudiantes sont élevées, mais la contribution du collège va bien au-delà de l'enseignement offert.

Dans un climat familial et proche des jeunes, la culture de cette école est clairement orientée vers le développement complet des étudiantes. Les enseignantes, le personnel accompagnateur et la direction partagent les mêmes valeurs et une volonté profonde de donner aux filles ce dont elles ont besoin.

Le développement des compétences intellectuelles est la fondation du programme. La variété des sujets abordés et la diversité des programmes complémentaires permettent aux filles d'explorer afin de faire des choix de vie éclairés.

Ensuite, par une meilleure connaissance de soi et l'intégration d'activités permettant le développement de la confiance en soi, de la collaboration et de l'entraide, l'école soutient le développement d'adolescentes curieuses, engagées et heureuses. Un beau modèle pour le développement des citoyennes de demain!

Martin Proulx

père d’une élève de 3e secondaire

Quand, la première fois, j’ai accédé à l’entrée du Collège Sainte-Marcelline, c’était l’automne. Est-ce la beauté de ces grands arbres qui enveloppaient l’école dans un écrin de jaune et d’orange qui m’a influencée? J’ai tout de suite su que c’était l’endroit idéal pour qu’Élizabeth, notre fille, puisse faire son secondaire en toute quiétude dans une ambiance chaleureuse. Je connaissais un peu le collège parce que ma sœur l’avait fréquenté au début des années 70.

Je savais que la qualité de l’instruction donnée, encadrée par les sœurs, était d’une grande qualité, autant au plan de la rigueur et de la discipline qu’au plan de la diversité des matières et de l’ouverture sur le monde. Mais cela, tout le monde le sait déjà! Il suffit de rencontrer une ancienne de Sainte-Marcelline et de lui parler de ses années d’études ou encore de visiter le site Web.

Il y a un autre attrait qui engage à fréquenter le Collège, un incitatif tout aussi marquant. Au fil des ans, j’ai toujours retenu, et cela, il faut se déplacer pour le constater, non seulement l’intelligence et la vivacité d’esprit qu’on y trouve mais, aussi, toute la bonté et la générosité qui se dégagent des murs du collège. C’est l’impression que l’on ressent quand, au gré des corridors, on rencontre les professeurs et les sœurs.

On pense, j’ai pensé, que cela «venait des murs» mais, en fait, cela se lit sur le visage des sœurs. Cette paix, cette quiétude et cette certitude qu’au-delà du talent, ce sont toujours les efforts et le travail bien fait qui restent les meilleurs secrets d’une réussite, empreinte de bonheur, de satisfaction et de fierté personnelle.

Pour toutes ces raisons, nous avions choisi le Collège Sainte-Marcelline et je dirais que Sainte-Marcelline a choisi Élizabeth. Nous vous souhaitons le même bonheur pour toutes vos filles!

Robert-Charles Longpré et Linda Lessard

parents d’une ancienne élève

Je voudrais vous dire toute l'affection que j'ai pour toutes les religieuses de Sainte Marcelline, vous qui avez contribué à faire de Nathalie, Pascale et Fabienne ce qu'elles sont aujourd'hui. C'est en grande partie grâce à vous, à l'école qui les a aidées à s'épanouir, si elles se sont senties comme dans une famille. Je souhaite que vous puissiez continuer longtemps votre mission, celle d'éduquer les jeunes qui vous sont confiés, leur donner la science, mais surtout leur inculquer les principes et les valeurs de tolérance, d'amour, d'ouverture et de partage qui font que votre école n'est pas juste une école, mais une « maison ouverte sur le monde ». C'est ce que nos filles et nous, comme parents, avons senti tout au long de leur parcours chez vous, et ce, jusqu'à aujourd'hui.

Ghislaine Djandji