SECONDAIRE

Au secondaire, le Collège Sainte-Marcelline offre un enseignement de qualité ainsi que des activités variées permettant le plein développement du potentiel de chaque élève.

Une école de filles!

Vivre cinq années de secondaire dans une « école de filles » est une expérience unique et enrichissante. Les avantages y sont nombreux. En voici quelques-uns :

  • À l’adolescence, il existe un décalage de maturité entre garçons et filles. L’école non-mixte permet donc de dispenser le type d’éducation proprement adapté au niveau d’âge des élèves pour leur plus grand profit. Les filles sont plus à l’aise de participer aux discussions et d’y aborder des sujets dont elles ne parleraient probablement pas devant les garçons.
  • Les méthodes d’apprentissage pour les filles sont différentes de celles des garçons, chaque sexe appréhendant la réalité de manière propre et se construisant différemment (EASSE1). La non-mixité permet alors de cibler la pédagogie adéquate pour le grand bénéfice des élèves.
  • Selon les recherches, dans le monde entier, ce sont les établissements scolaires non-mixtes qui obtiennent les meilleurs résultats (EASSE1).
  • Être dans une école pour filles seulement permet de développer une meilleure estime de soi, car le leadership est assuré par les filles, l’apparence a moins d’importance puisqu’il n’y a pas de garçons pour les regarder, sans compter que ces derniers, qui normalement prennent plus de place dans une classe, n’y sont pas laissant ainsi plus de place aux filles.
  • Une école pour filles permet de développer chez la jeune un esprit critique face à l’image hypersexualisée de la femme que nous renvoient des médias.
  • Dans un milieu non-mixte, elles développent une meilleure connaissance de soi, ce qui leur permet de développer une bonne assurance, car elles n’ont pas peur du regard des garçons sur elles. Elles sont donc, aux dires mêmes des élèves et des garçons qu’elles rencontrent à l’extérieur de l’école, elles-mêmes et bien dans leur peau.
  •  Elles ont moins de distractions, ce qui permet une meilleure concentration en classe.
  • Une école de filles crée davantage une atmosphère chaleureuse et communautaire plutôt que des cliques. Elles développent beaucoup de complicité et d’entraide puisqu’entre filles on se comprend!
  • Elles développent un sentiment de bien-être et de sécurité bénéfique, sur le plan psychologique et social, surtout lorsqu’elles abordent les matières non traditionnellement féminines comme les mathématiques et les sciences et la technologie. (En effet, il est prouvé que la mixité renforce la distinction entre matières pour filles ou pour garçons. (Ministère de l’Éducation du Québec)

¹EASSE : European Association of Single-Sex Education